Cash management


A partir d'une approche risque, la gestion de trésorerie s'est de plus en plus rationalisée par l'utilisation de techniques, d'outils, de plus en plus sophistiqués. Ces moyens sont regroupés sous le vocable de "Cash Management".
La mise en place d'un système de cash management n'est pas une opération simple. Il faut tenir compte de l'organisation propre de l'entreprise, mais aussi de l'évolution de ses besoins. Une étude préalable permet de dimensionner le projet de manière efficiente. En effet, il n'est pas toujours utile de mettre en oeuvre des solutions complexes.

Le cash management : un ensemble de solution

Les progrès de l'informatique ont démocratisé la notion de cash management au seing des entreprises. Jusque là réservé aux grands groupes, la pertinence de la mise en oeuvre d'un système de cash management s'impose dans des entreprises de plus en plus petites, et ce, malgré la baisse des taux d'intérêts.
Les établissements financiers ne s'y sont pas trompés et proposent des services de plus en plus adaptés aux PME. Leur objectif est simple, conserver la gestion des flux afin de compenser la baisse continue des marges d'intermédiation.
Dès qu'une entreprise dispose de plusieurs comptes bancaires, surtout s'ils sont répartis sur plusieurs structures juridiques, une étude de faisabilité s'impose.

Nature des Flux

Il faut distinguer les flux intra groupe (dans le périmètre de consolidation du groupe) et les flux hors groupe. A l'intérieur de ces 2 catégories, il faut distinguer les flux domestiques (en euro) et les flux en devise.

Les risques à couvrir

Toutes les approches se doivent de ne pas oublier les 4 grands risques inhérents aux flux financiers :

Le cash management intra groupe

Les flux intra groupe représentent une nature particulière de flux sur lesquels le trésorier va pouvoir apporter une plus forte optimisation. Pour celà il existe 3 grandes techniques :
Toutefois, il ne faut pas perdre de vue les objectifs incontournables de tout outil de cash management intra groupe :

Critères de choix entre les différentes solutions

Afin de choisir la bonne formule, l'entreprise devra réfléchir à quelques questions fondamentales :