Le cash pooling


La technique du cash pooling consiste à créer une centrale de trésorerie capable d'organiser la collecte et le transfert de l'information en interne afin de réaliser des gains économiques grâce à la gestion des flux intra groupe en comptes courants comptables.

Principes du cash pooling

Les informations sont introduites par les trésoriers locaux. Ils sont à la source de l'information.
Chaque trésorier filiale est maître de ses comptes bancaires. Il doit les équilibrer sur un seul compte bancaire, puis, en fonction de ses prévisions, il informe la centrale de trésorerie de ses besoins quotidiens (impasse ou excédent).
En contrepartie, la centrale fait les virements et rémunère les excédents.
Tous les soirs, les comptes sont mis à zéro par virement sur un compte centralisateur au niveau du groupe. La position quotidienne de trésorerie du groupe est ainsi connue.

Les contraintes administratives

La mise en place d'une convention de trésorerie est impérative. Attention toutefois aux contraintes de chaque pays (droit des sociétés, droit bancaire, droit fiscal).
Il faut ouvrir un compte courant de groupe au nom de chaque filiale dans les livres de la centrale de trésorerie.

Les contraintes techniques

L'homogénéité de l'informatique du groupe doit être très forte.
La centralisation du stockage des données est souvent incontournable, avec pour corollaire un impératif de sécurité dudit stockage.
Sécurisation des protocoles de communication.